• BIOGRAPHIE DAVID FIRMIN

    David Firmin

    Biographie de David FirminNé le 2 juillet 1977 à Mende (Lozère). David Firmin grandit dans une famille de mélomanes amoureux de l’accordéon et passe son enfance à écouter les cassettes d’André Verchuren, Jean Ségurel et Jean Vaissade jusqu’au jour où il se décide à prendre en main un vieil accordéon dormant dans le grenier de la maison familiale.

    Depuis ce jour là, où il avait une douzaine d’années, la passion est née. Il passe des journées entières à relever à l’oreille « Les fiancées d’Auvergne , Bruyère Corrézienne, Sombréros et Mantilles » et tous les grands succés de ses idoles. Au bout de quelques temps, le sentant limité, ses parents l’inscrivent à l’école de musique de Marvejols (48). C’est là qu’il s’exerce à l’apprentissage de l’accordéon chromatique enseigné par Mme Aurore Carrière, professeur d’accordéon originaire de Millau.

    Durant cette période, David Firmin participe à de nombreux concours ACF dans toute la France, dont il sort plusieurs fois premier prix au niveau national. En parallèle David commence à goûter au plaisir de la scène en animant des soirées privées. Mais pourquoi en rester là, alors que la demande grandissante l’interpelle de week ends en week ends. Après une scolarité bien accomplie, son entrée dans la vie active est mouvementée car il n’est pas simple d’être sur les planches le samedi et dimanche et d’être à l’heure le lundi matin au travail.

    Par conséquent, en 1998, il décide de faire le grand saut et devient musicien professionnel avec une formation à son nom composée de trois musiciens. Au fil du temps, la demande grandissante lui permet de dépasser les frontières de son département natal et d’étoffer sa formation. Aujourd’hui l’orchestre se compose de 6 éléments et son rayon d’action s’étend sur une cinquantaine de départements. Sa formation est souvent plébiscitée pour accompagner d’autres vedettes de l’accordéon.

    Effectivement, David Firmin a pu cotoyer André Verchuren (son maître), Michel Pruvot, Alain Musichini, Eric Bouvelle, Jérome Richard, Stéphanie Rodriguez, Sébastien Farges… pour ne citer qu’eux. Entre temps et grâce à toutes ces rencontres, il devient auteur compositeur à la SACEM dont de nombreux titres sont devenus des succés du bal musette. Bien présent sur la scène nationale, il est repéré par TF1 qui lui consacre une émission à « Grand reportage » présenté par Claire Chazal où il parle du retour du bal populaire en France. Reconnu par ses pairs, il est invité deux fois à se produire sur la scène de l’Olympia, une première fois par André Roques et une deuxième fois par Sylvie Pullès pour ses 30 ans de carrière où il fait un hommage à Jean Vaissade, un de ses mentors.

    David Firmin continu son ascension en allant se produire en Espagne chaque année durant des séjours où des danseurs de toute la France viennent le rejoindre. Durant toutes ces années, et malgrè un calendrier bien rempli (plus de 160 dates), il a prit le temps d’enregistrer 4 albums « J’ai le cœur en Lozère », « Direction le bal », « Folklore d’Auvergne » et « Place à la danse ». Il organise également tous les ans avec son Fan Club un grand festival d’accordéon à Rignac dans l’Aveyron où il invite ses plus grands amis : Sébastien Dewez, Sulvie Pullès, Aldo Féliciano, Mathieu Martinie, David Corry, Pierre André et bien d’autres….


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :